Défi familles à alimentation positive – Ouest France

Sur les treize familles inscrites au domaine de l’Étrillet, dans le cadre du défi Familles alimentation positive, huit ont participé à l’atelier cuisine organisé par Agrobio 35 et animé par Hélène Leflaive, diététicienne, dans la cuisine de l’Escale.

« Le faire ici a un sens. Cela permet aux participants de découvrir un équipement local », explique Anaïs Guyot-Montet, du pôle alimentation et territoires d’Agrobio 35.

Mardi, les personnes ont appris à cuisiner un repas sans viande avec une verrine de pois cassés, une salade coleslaw, un steak de lentilles, accompagné de ketchup maison. « Pour faire le gâteau Papi, nous utilisons des fruits trop mûrs pour être consommés ainsi. Cela évite le gâchis », lance un participant.

Une autre ajoute : « Ce défi permet d’adapter notre consommation aux produits locaux et bio, avec un coût moindre et une meilleure qualité. »

Sur les trois équipes qui participent, cette année, au défi Familles alimentation positive, deux sont bruzoises. Celle du domaine de l’Étrillet s’est baptisée les Écolocataires et la seconde, émanant du Centre communal d’action sociale et de l’épicerie sociale, a pour nom les Biopopotes et compte 14 familles.

 

Ce contenu a été publié dans Café des initiatives, Dans les médias, divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.